Accueil Finance Trop de crédits conso : que faire ?

Trop de crédits conso : que faire ?

Le crédit à la consommation est une forme de prêt accordé aux particuliers par les sociétés financières ou les banques. Il sert principalement à financer les achats de biens et services. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour acheter une voiture ou des meubles.

En fonction de vos besoins, vous pouvez souscrire un crédit affecté, un crédit renouvelable, une location avec option d’achat (LOA) ou un prêt personnel. Cependant, si vous avez trop de dettes en cours, le remboursement des mensualités peut être délicat. Voici les diverses solutions pour éviter le surendettement ou pour y faire face.

A lire en complément : Comment lever une option d'achat ?

Commencez par analyser votre situation financière

La première action à mener pour pallier un fort taux d’endettement est l’analyse de votre situation financière. Commencez par lister vos revenus et charges mensuels afin de calculer le reste à vivre.

Les revenus mensuels à considérer sont les revenus fonciers, le salaire d’un CDI, les rémunérations liées à un poste d’intérim ou de salarié en CDD et les pensions de retraite.

Lire également : Quelle crypto monnaie va exploser ?

Les charges financières à prendre en compte sont :

  • celles que l’emprunteur s’impose à lui-même (aide au ménage, etc.),
  • celles qui sont imposées par la loi (pension alimentaire, impôts…),
  • le loyer,
  • les mensualités de crédit à la consommation, de crédit immobilier.

Le calcul du reste à vivre n’inclut pas les abonnements mensuels d’électricité, de téléphonie mobile ou de gaz. Il vous permet de mesurer le poids des dettes dans votre budget, afin de mener les bonnes actions pour assainir vos finances. Ce solde s’obtient par la formule : reste à vivre = revenus mensuels – charges. Vous pouvez néanmoins utiliser une application de gestion de budget pour le déterminer.

calcul du reste à vivre

Allégez vos mensualités grâce au rachat de crédit

Si vous avez plusieurs crédits de consommation en simultanée, le rachat de crédit est l’une des premières solutions à envisager quand le reste à vivre n’est plus suffisant. Il permet de regrouper une partie de vos prêts ou la totalité en un unique crédit, sur lequel s’applique un seul taux d’intérêt.

Le fonctionnement du rachat de crédit

Le fonctionnement d’un rachat de crédit conso est relativement simple. La banque à laquelle vous soumettez votre dossier solde votre encours de crédit auprès des institutions qui vous ont financé. Vous avez ainsi un seul interlocuteur qui vous propose ensuite un nouveau plan de remboursement pour solder vos dettes. Les mensualités à payer sont en général réduites, mais la durée du crédit est rallongée. De plus, un unique Taux annuel effectif global (TAEG) est appliqué tout au long du remboursement.

Le regroupement de crédit conso est destiné à tous les profils d’emprunteurs. Les requêtes proviennent de personnes âgées de 25 à 60 ans dans 75 % des cas. Les retraités ne représentent que 17 % des demandeurs. De plus, les célibataires sont 39 % à effectuer cette opération, contre 32 % de couples. 9,12 % des personnes qui recourent au rachat de crédit sont divorcées. Elles utilisent cette solution pour pallier les difficultés financières occasionnées par ce changement de situation.

Les prêts de consommation éligibles au rachat de crédit

Tous les types de prêts conso peuvent être intégrés dans un rachat de crédits. Vous pouvez ainsi faire racheter vos crédits affectés tels que le crédit moto, le crédit auto, le crédit travaux

Les prêts personnels à la consommation non affectés sont aussi concernés. Ce sont des crédits dont l’utilisation est laissée à la discrétion de l’emprunteur. Grâce au regroupement de crédit conso, vous pouvez faire racheter une location avec option d’achat ou un crédit personnel souscrit pour financer votre mariage par exemple.

Le crédit renouvelable ou revolving est généralement accordé par les institutions bancaires avec un taux de remboursement de l’ordre de 18 %. Il est aussi éligible au rachat de crédit conso, de même que le paiement fractionné, le découvert bancaire et les retards de paiement de factures.

Le montant total du financement couvert par un regroupement de prêts est compris entre 1500 € et 150 000 €. Ce plafond peut toutefois atteindre 200 000 €, notamment si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier.

L’intégration d’un crédit immobilier au rachat de prêt

Bien qu’il s’agisse d’un rachat de crédit à la consommation, vous pouvez intégrer des prêts immobiliers dans le contrat. Il faut cependant que la part représentée par ces crédits soit inférieure au montant total du prêt conso à reprendre par la banque. Pour être plus précis, elle ne doit pas excéder 60 % de la somme totale couverte par l’opération.

À l’instar du regroupement classique de prêts à la consommation, le rachat de crédit avec intégration d’un prêt immobilier permet d’obtenir une dette et un taux unique. Vous bénéficiez ainsi de mensualités plus faibles, mais une hypothèque est généralement requise pour garantir l’opération.

rachat de crédit

Trop de crédits conso : réduisez vos différentes charges

Si vous avez trop de crédits de consommation, le regroupement de vos prêts n’est pas une solution suffisante sur le long terme. Vous devez amorcer de profonds changements afin d’assainir vos finances et ne plus être confronté à une telle situation.

La première option consiste à réduire ou supprimer les mensualités de vos crédits. Plusieurs offres de prêts modulables permettent d’y arriver. Il suffit de bien analyser vos contrats en cours pour les identifier.

La seconde solution dont vous disposez pour réduire vos charges est la négociation. Revoyez à la baisse les primes de vos contrats d’assurance. Il est en effet possible de changer une assurance de prêt tous les ans à la date anniversaire du contrat. Vous pouvez ensuite souscrire une formule individuelle moins chère. Nous vous recommandons de recourir aux services d’un courtier professionnel dans ce cas.

Contactez également votre opérateur de téléphonie mobile et votre fournisseur d’accès à internet pour réduire le montant de vos abonnements. Enfin, n’hésitez pas à comparer les prix des différentes offres d’abonnements proposées par les fournisseurs d’énergie. Un comparateur en ligne vous sera très utile à cet effet.

Saisissez la commission de surendettement

Le surendettement survient lorsqu’un emprunteur n’est plus capable de payer ses charges courantes et/ou ses mensualités de crédits. Il n’est plus alors capable de contracter d’autres prêts. Si vous êtes dans cette situation, saisissez la commission de surendettement en contactant la succursale de la Banque de France de votre région. Vous devez introduire un dossier de demande à travers cette structure.

La commission de surendettement examinera votre dossier et proposera une solution qui correspond à votre profil. Vous pouvez ainsi bénéficier de l’étalement de vos dettes ou d’une autre forme de restructuration qui tient compte de vos capacités financières.

Source statistique : https://www.meilleurtaux.com/rachat-de-credits/actualites/2015-juin/5006-chiffres-rachat-credit-france.html

ARTICLES LIÉS