Accueil Actu Comprendre l’assurance-vie

Comprendre l’assurance-vie

Placement favori des Français, l’assurance-vie est un produit de prévoyance formidable et très avantageux. Indispensable dans la vie de toute personne, elle est souvent incomprise et comporte certains points à élucider. Comment fonctionne cette forme de couverture ? Découvrez à travers ce guide l’essentiel à savoir sur le contrat d’assurance-vie.

Présentation du contrat d’assurance-vie

Extrêmement apprécié en France, le contrat d’assurance-vie est un accord conclu entre l’assureur et son assuré pour faire fructifier son argent. En souscrivant à un tel contrat, le bénéficiaire percevra à terme une rente ou un capital largement supérieur au montant qu’il a placé au début. Cette rente lui permettra alors de mieux s’occuper de ses dépenses post-retraire.

A lire également : 5 idées originales de calendrier de l'avent charcuterie

Notons en outre que ce capital sera versé à ses ayants droit lorsqu’il décède avant le terme. Autrement, après sa mort, ses héritiers (enfants, épouses, concubin, frères et sœurs) entreront en possession aussi bien du capital que des intérêts générés. Généralement, plusieurs personnes contractent un tel accord pour mieux épargner et profiter des avantages liés à la fiscalité de l’assurance-vie.

Le mode de fonctionnement de cette assurance

Une fois la définition et le rôle de l’assurance-vie compris, il convient d’appréhender son mode de fonctionnement. En effet, plusieurs personnes s’intéressent au fonctionnement de cette couverture afin de savoir s’il faut la choisir.

A lire aussi : Pierres naturelles : les avantages et l’entretien de ces trésors naturels

Pour commencer, il faut rappeler que la souscription de ce contrat peut se faire devant les établissements financiers. Toutefois, vous avez la possibilité de vous tourner vers votre compagnie d’assurance si elle propose aussi ce type de contrat.

Pour y souscrire, il suffit de remplir convenablement le formulaire présenté et de sélectionner le support d’investissement idéal ainsi que le type de gestion. Vous devez également choisir le nom du bénéficiaire qui pourra récupérer les fonds après votre décès.

Après ce choix, il convient aussi d’identifier le mode de gestion qui vous convient au mieux. Vous pouvez opter pour la gestion libre ou la gestion pilotée. Concrètement dans la gestion pilotée, c’est l’assuré lui-même qui se charge de l’administration de son compte. Cette option est vivement recommandée pour ceux qui ont une maitrise parfaite des fluctuations du marché financier.

Concernant la gestion pilotée, elle vous aide à profiter de l’expertise d’un professionnel et de réaliser des placements qui conviennent mieux à votre profil. Pour réduire au maximum les pertes, il est conseillé de privilégier l’arbitrage automatique. Par ailleurs, lorsque vous signez un contrat d’assurance-vie, vous avez la possibilité de faire des versements mensuels, trimestriels, semestriels ou même annuels. Vous êtes également libre de demander à n’importe quel moment tout ou une partie de votre assurance-vie.

Les avantages de l’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie offre plusieurs avantages incontournables aussi bien sur le plan des possibilités d’épargne que sur le plan de la fiscalité. En premier, il représente un contrat flexible en raison de ce que le souscripteur est libre de choisir les modalités de versement.

Il peut opter pour un versement mensuel ou annuel. De même, il est libre de déposer le montant qu’il souhaite dans son compte. À l’inverse de ce que pensent plusieurs personnes, les sous déposés ne sont pas conservés ou gelés jusqu’au décès du souscripteur.

L’assurance-vie offre en outre une succession avantageuse. En effet, elle ne fait pas partie intégrante de la succession du de cujus. De plus, les intérêts du contrat sont exonérés des frais d’imposition.

ARTICLES LIÉS