Accueil Santé Oreille gonflée : causes et traitement

Oreille gonflée : causes et traitement

Avez-vous l’oreille qui gonfle ? Peu importe la gravité, et même les circonstances qui ont conduit à ceci, vous devez consulter un spécialiste pour le soigner et le traiter. Si ce gonflement se produit après des baignades répétées, il peut s’agir d’une otite externe. Quand elle est aigüe, vous allez vraiment avoir ce gonflement. Faisons le point sur ce gonflement à l’oreille relative à l’otite externe.

L’otite externe, c’est quoi ?

Appelée également « otite du baigneur », l’otite externe est une inflammation du canal externe de l’oreille. Souvent, c’est le canal entre l’oreille externe et le tympan qui est affecté. Cependant, lorsqu’elle est aigüe, vous aurez ce gonflement très visible à l’extérieur qui est plus ou moins douloureux. Il est souvent accompagné de démangeaisons et d’irritations.

A voir aussi : Comment dites-vous la thalassothérapie ?

L’otite externe ne touche dans la plupart des cas qu’une oreille. Elle se produit souvent après une exposition fréquente et/ou prolongée à l’eau.

Est-ce vraiment une otite externe ?

Après un choc, vous pouvez avoir une oreille qui gonfle. Dans ce cas, ce n’est pas forcément une otite externe. Vous pouvez reconnaître cette inflammation par les signes cliniques suivants :

A découvrir également : Ménopause comment perdre son ventre ?

  • Une douleur intense,
  • Des démangeaisons et une rougeur,
  • Des soucis à l’écoute et dans certains cas, une perte partielle de l’audition,
  • Un écoulement de pus ou de liquide depuis l’oreille.

Le gonflement peut être gênant, mais ce sera la douleur que vous allez ressentir qui sera terrible. C’est pour cette raison qu’il faudra consulter un spécialiste le plus tôt possible. Si l’otite externe n’est pas correctement traitée, il peut persister sur quelques semaines, voire des mois.

Quelles sont les causes de cette inflammation ?

Si deux sujets ont suivi les mêmes séances de baignade, ils n’auront pas forcément tous les deux une otite externe. Il faut comprendre que dans la plupart des cas, elle s’explique par :

  • Une infection bactérienne,
  • Une dermatite séborrhéique,
  • Une otite moyenne,
  • Une infection fongique,
  • Ou une réaction allergique suite à la prise de médicaments ou au contact de produits allergisants.

Si telles sont les causes, il y a des facteurs de risques liés à la survenue de l’otite externe. On peut citer entre autres la pratique de la natation, l’exposition à un environnement humide, l’utilisation excessive du coton-tige, des bouchons d’oreilles et des écouteurs. La transpiration et les teintures capillaires peuvent également favoriser l’apparition de l’otite externe.

Le traitement de l’otite externe

Même si le gonflement peut vous paraître très grave, l’otite externe peut très bien être traitée. Dans la plupart des cas, le médecin spécialiste prescrit un traitement sous forme de gouttes. Le médicament donné n’est pas le même pour tous les sujets, car le médecin regarde d’abord les causes de l’otite externe.

En cas d’infection bactérienne, vous aurez un traitement d’antibiotique sous forme de gouttes. Le médecin peut vous prescrire des corticoïdes pour soulager les démangeaisons et limiter le gonflement de l’oreille. Pour une infection fongique, c’est un traitement antifongique que vous recevrez. Si la douleur est insupportable, vous pouvez aussi recevoir des anti-douleurs avec du paracétamol ou de l’ibuprofène.

Rassurez-vous : il se peut que la douleur à l’oreille devienne plus ou moins intense à l’administration des gouttes. C’est tout à fait normal, mais au fil du temps, les symptômes s’amélioreront. En plus du traitement, vous devez également prendre quelques précautions pour ne pas aggraver la situation. Vous pouvez par exemple éviter la natation si votre oreille gonfle encore. Pour ne pas amplifier l’infection bactérienne, il est également judicieux d’éviter le port d’écouteurs et de bouchons d’oreille.

L’importance de soigner l’otite externe

Le gonflement de l’oreille peut s’atténuer au bout de quelques jours, mais ce n’est pas une raison de ne pas consulter un spécialiste. Certes, les complications liées à cette inflammation sont aussi rares, mais « rares » ne veut pas dire aucune complication. De ce fait, si vous ne soignez pas l’otite externe, il y a un risque de formation d’abcès, d’inflammation du tympan pouvant conduire à sa perforation ou d’infection bactérienne de la peau de l’oreille.

La maladie peut également s’évoluer avec un rétrécissement du canal externe de l’oreille. Dans le pire des cas, elle peut aller jusqu’à une otite externe maligne qui est caractérisée par une infection se propageant à l’os de l’organe.

Éviter l’otite externe

Vous avez vu ci-dessus qu’il y a des facteurs favorisant l’apparition de cette maladie. Vous pouvez alors faire attention de ce côté pour le prévenir. Il est par exemple possible d’éviter au maximum l’endommagement de l’organe de l’ouïe en limitant l’utilisation des bouchons d’oreille, des cotons tiges ou des écouteurs. Pour prévenir son apparition, il est également recommandé de nettoyer régulièrement l’oreille sans pour autant être maniaque.

En cas d’infection située au niveau de l’oreille, même s’il ne s’agit que d’une infection cutanée près de l’oreille, il faudra la traiter. Ces problèmes cutanés peuvent conduire à une otite externe.

ARTICLES LIÉS