Accueil Santé Comment savoir si un chien a de la fièvre ?

Comment savoir si un chien a de la fièvre ?

Il est souvent difficile de savoir si votre chien est malade. En effet, malheureusement, il ne peut pas nous dire s’il souffre quelque part, s’il ne se sent pas bien, etc… Il est donc tout à fait légitime de se demander comment « deviner » si son chien est malade et s’il est utile de consulter un vétérinaire. Nous vous proposons de découvrir les principaux symptômes rencontrés chez les chiens malades qui ont besoin de consulter un vétérinaire.

A lire aussi : Quel est le salaire d'un vétérinaire débutant ?

La « forme » de votre chien

Si vous trouvez que votre chien est abattu, ne répond pas, qu’il ne veut pas jouer, etc…, il peut être malade. Faites attention à votre chien pour voir s’il n’a aucun des symptômes indiqués ci-dessous.

En tant que propriétaire, vous êtes la personne qui connaît le mieux votre animal de compagnie et peut rapidement détecter une chute de forme ou un changement de comportement anormal.

Lire également : Où faire une prépa Bcpst ?

Appétit et consommation d’eau

Un animal malade refusera généralement de se nourrir. Donc, l’anorexie est un signe avant-coureur d’une maladie. Un chien malade peut également refuser de boire et déshydrater.

Ce n’est pas non plus normal si votre chien boit excessivement. Une augmentation de la quantité d’eau potable s’accompagne d’une augmentation de la quantité d’urine émise : elle est appelée syndrome de polyuro-polydipsie.

De même, une augmentation de la quantité de nourriture consommée est anormale : elle est appelée polyphagie.

Il est donc important de consulter un vétérinaire si votre chien refuse de manger et de boire, ou s’il boit plus et mange beaucoup plus que la normale.

Température rectale

La seule méthode fiable pour mesurer la température de votre chien est d’utiliser un thermomètre. La température rectale chez le chien est comprise entre 38°C et 39°C.

Si la température est supérieure à 39°C, votre chien a de la fièvre (également appelée hyperthermie). La fièvre peut être rencontrée pendant les maladies infectieuses, les coups de chaleur, etc…

Si la température est très inférieure à 38°C, alors votre chien est sous hypothermie.

Dans les deux cas, il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire.

La couleur des muqueuses

La couleur des muqueuses peut être évaluée au niveau des gencives, par exemple. Ils doivent être roses et humides. Si les muqueuses sont pâles, jaunes, si vous observez des taches rouges, etc…, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire car cela peut être un signe d’une maladie grave (empoisonnement avec des raticides anticoagulants, leptospirose, etc…)

Le poids

La perte de poids rapide et significative est toujours anormale. C’est souvent un signe de maladies graves (troubles endocriniens ou processus tumoraux, par exemple). Il est donc important de surveiller le poids de votre animal.

Les symptômes respiratoires

De nombreux symptômes respiratoires peuvent être rencontrés : toux, éternuements, ronflements, etc…

Les causes sont variées : maladies parasitaires, infectieuses, cardiaques…

Symptômes digestifs

Si votre chien a des troubles digestifs (vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, constipation etc…), alors il est recommandé de consulter un vétérinaire.

Méfiez-vous de la dilatation de l’estomac chez les grands chiens qui est une véritable urgence ! Si votre chien semble vouloir vomir et n’y arrive pas et son abdomen semble enflé, vous devriez immédiatement l’emmener chez votre vétérinaire.

Maladies des voies urinaires

Il est important de surveiller la couleur de l’urine de votre chien. Si vous observez du sang dans l’urine, cela peut être un signe d’infection utérine, ou une infection de la prostate chez le mâle. L’urine peut aussi être très foncée (couleur « cola ») pendant la piroplasmose, par exemple.

Si vous voyez aussi que votre chien urine plus souvent qu’avant, qu’il est douloureux quand il urine, qu’il ne peut pas uriner, etc…, consultez un vétérinaire.

Maladies de l’appareil génital

Chez les femelles non stérilisées, une perte vulvaire blanchâtre muco-purulente peut être observée pendant les pyomètres. Une consultation d’urgence est requise chez un vétérinaire.

Les lampings

boiterie chez un chien peut avoir de nombreuses origines : arthrose, fracture, dysplasie, rupture des ligaments croisés, plaie sur les coussinets, etc…

Une radiographie peut être effectuée pour établir un diagnostic.

Les symptômes neurologiques

De nombreux troubles neurologiques peuvent être présents : troubles de l’équilibre, paralysie, tremblements, perte de vision, etc… Ils peuvent être dus à de nombreuses causes : intoxication, hernie discale, maladies infectieuses, etc…

Lorsque des symptômes neurologiques sont observés, il est conseillé de consulter d’urgence un vétérinaire.

Symptômes dermatologiques

Si votre chien a des démangeaisons, une perte de cheveux importante, des boutons, des zones de peau irritée, rouge, etc… il est recommandé de consulter un vétérinaire pour examiner votre chien. D’autres examens peuvent être nécessaires pour déterminer l’origine des symptômes (raclures cutanées, biopsies, etc…).

En conclusion, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire si vous avez tout doute sur la santé de votre animal de compagnie pour examen. Il peut effectuer des examens supplémentaires (test sanguin, radiographie, etc…) pour établir un diagnostic et prescrire un traitement approprié. Les soins précoces soulageront votre chien et limitent l’aggravation de la maladie.

Pour prévenir les maladies, n’oubliez pas de vacciner votre chien, le vermifuger, le traiter contre les puces et les tiques, le nourrir avec des aliments de qualité, etc… Nous vous conseillons également de consulter régulièrement votre vétérinaire pour effectuer un bilan de santé. Un test sanguin « de routine » est conseillé avant la chirurgie et chez les animaux âgés.

N’hésitez pas à consulter nos fiches sur la santé du chien.

ARTICLES LIÉS