Accueil Voyage Pourquoi le château de Versailles Est-il connu ?

Pourquoi le château de Versailles Est-il connu ?

Merveille architecturale classée Patrimoine de l’Humanité, le Château de Versailles est bien plus qu’un simple monument. Symbole de l’influence artistique de la France au XVIIe siècle, résidence officielle du pouvoir royal et lieu de la Révolution française, la visite du Château de Versailles vous permet de (re) visiter l’histoire de la France tout en jouissant d’un cadre exceptionnel. Un incontournable pour les activités culturelles à Paris.

Lire également : Quand aller à Pétra ?

Il est nécessaire prévoir au moins une journée complète pour visiter le Château de Versailles À savoir – Informations pratiques et conseils , cette visite incluant les jardins et le Trianon. Si le temps est beau, vous pouvez facilement passer des heures dans les jardins, tandis que le Trianon et le Queen’s Hamlet, une véritable île de campagne au cœur du domaine royal, peuvent également prendre plusieurs heures pour une visite complète.

Il est important de planifier votre itinéraire touristique en amont . Il est presque impossible de tout faire dans un jour. Si c’est votre première visite à Versailles, visitez d’abord le Château et ses intérieurs, que vous pourrez compléter par une visite guidée.

A lire également : Comment obtenir un permis de conduire international en Algerie ?

Le lien ci-dessous vous permet, via l’un de nos partenaires, de réserver vos billets coupe-file directement en ligne, ce qui vous fera économiser la file d’attente à l’entrée du Château pour profiter au maximum de votre journée. Achetez votre billet coupe-file pour le Château de Versailles Visite du Château de Versailles

Composé de 2 300 chambres réparties sur 60 000 m2, l’ensemble du château n’est pas ouvert à la visite. Les pièces les plus exceptionnelles, telles que Galerie des Glaces, la Chambre du Roi, les Grands Appartements ou la Chapelle Royale , sont accessibles au public.

La visite commence par une vidéo d’histoire du château, depuis le pavillon de chasse transformé en palais somptueux jusqu’à sa conversion après la Révolution. Un itinéraire qui donne un aperçu intéressant des œuvres gigantesques que le monument a subi et de son évolution tout au long de l’histoire.

Au premier étage, vous traverserez l’appareil du roi, divisé en salons représentés par des divinités, symboles de la splendeur de Louis XIV. Vous découvrirez ensuite la Galerie de glace, un véritable joyau de 73 mètres de long reliant les Grands Appartements du Roi et de la Reine. N’oubliez pas de profiter de la vue imprenable sur les jardins et de la perspective créée par le jardinier André Le Nôtre.

Votre visite se terminera par la Galerie des Battles, créée en 1833 par le roi Louis-Philippe lorsqu’il décide de transformer le Château en musée d’histoire de France. Il y a 33 batailles qui marquèrent l’histoire nationale, de la victoire de Clovis à Tolbiac à la victoire de Napoléon à Wagram en 1809.

Les jardins du château

43 kilomètres de passerelles vous permettent de marcher dans le gigantesque domaine du Château, où piscines, lits et bosquets s’entrelacent en parfaite harmonie. La mythologie, déjà très présente à l’intérieur du Château, est encore largement utilisé là, comme le célèbre bassin d’Apollo. Une nature que vous pouvez profiter en toute liberté, selon vos envies du moment.

Notez que ces jardins mènent du château au Grand Trianon. Si le voyage est offert par un petit bus collectif, préférez, si vos jambes sont encore capables, une courte promenade en plein air avant de poursuivre vos visites !

Le Trianon

Au-delà des jardins s’étendent les châteaux de Trianon et du Domaine de Marie-Antoinette, créés par la Reine pour échapper aux contraintes de la Cour de Versailles. L’ensemble peut prendre une demi-journée pour une visite complète, ou visiter séparément et comme un simple complément à une visite au château.

Alors que le Petit Trianon et son parc sont liés à la mémoire de la reine Marie-Antoinette, le Grand Trianon est la deuxième résidence de Louis XIV, habitée par les monarques jusqu’au XIXe siècle. Un palais dont le mobilier est aujourd’hui un somptueux témoignage du Première période Empire.

Dépendant du Petit Trianon, le hameau de la Reine fut commandé en 1782 par la reine Marie-Antoinette qui souhaitait s’éloigner des contraintes de la cour et oublier la lourdeur de sa fonction dans un cadre naturel et rustique composé de chalets, de fermes, de moulin et de petites maisons. Une place à part.

ARTICLES LIÉS