Accueil Business Pourquoi assurer son vélo ?

Pourquoi assurer son vélo ?

Le vélo représente de nos jours l’un des moyens de transport les plus convoités. En plus d’être la solution face aux embouteillages aux heures de pointe, il permet au conducteur d’exercer une activité physique régulière. Ces avantages sont nombreux. Cependant, le cycliste tourne souvent ses réflexions autour de l’assurance de son moyen de déplacement. Est-ce utile ? Dois-je le faire ? Découvrez ici des réponses à votre questionnement.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le vélo doit être assuré ?

Plusieurs cyclistes affirment ne pas avoir besoin de souscrire à un contrat d’assurance pour le vélo. Pourtant, c’est une grande absurdité. Il existe une diversité de raisons d’assurer sa bicyclette. 

Lire également : C’est quoi le trading en ligne ?

Prévoir les dommages

Tout d’abord, il faut assurer son vélo dans l’optique de prévoir les dommages susceptibles d’être causés aux autres usagers. En effet, lorsque vous causez des torts et préjudices, vous devez les assurer personnellement. Avec une garantie responsabilité civile, c’est votre compagnie d’assurance qui s’occupe de ça.

En tant qu’usager de la route, il peut arriver que vous soyez victime d’un accident ou d’une chute, le risque 0 n’existe pas. Dans ces situations, la garantie accident est très utile. Elle permet de couvrir intégralement vos dommages corporels. Aussi, elle couvre les dommages relatifs à votre vélo. Néanmoins, lorsque vous avez commis une faute grave (non-respect du code de la route), vous ne bénéficiez pas des prérogatives de votre garantie accident.

A découvrir également : Quelles sont les formes d'entrepreneuriat ?

Se protéger des cas de vol

En outre, il faut souscrire à une assurance pour se protéger des cas de vol. En effet, votre vélo peut être la cible de personnes mal intentionnées. Quand vous n’avez pas de chance, ils réussissent leur coup. Vous voilà sans vélo et votre investissement emporte. Vous êtes beaucoup plus touché lorsque votre vélo est électrique. Le coût de ces bijoux varie entre 800 et 2000 euros. Avec une garantie vol et dégradation, votre compagnie d’assurance vous remboursera les frais d’acquisition du vélo.

La garantie vol et dégradation vous protège aussi des sinistres comme des incendies. Ces derniers sont beaucoup fréquents sur les vélos avec assistance électrique. Cela est dû à la batterie et au circuit électrique de ces derniers. Par ailleurs, la souscription à cette garantie dépendra du coût de votre vélo, du niveau de risques et de votre budget. Se faire défendre par votre assureur devant les tribunaux en cas d’un litige relatif à un accident est aussi une grande motivation pour se faire assurer. Dans ce cas, il s’agit de la garantie protection juridique.

Comment assurer son vélo ?

Pour assurer son vélo, le cycliste à plusieurs possibilités. Il peut faire appel à un courtier d’assurance ou un professionnel du domaine. Il peut aussi se rapprocher directement de la compagnie d’assurance. Cela est possible en présentiel ou sur Internet. Ensuite, c’est le moment de prendre connaissance d’évaluer les offres disponibles, leur tarif et d’évaluer leurs risques.

Pour trouver l’assurance présentant un bon rapport qualité prix, il est conseillé de demander le catalogue auprès de plusieurs compagnies. Notez aussi que le coût dépend du type de vélo. Par exemple, pour souscrire à une garantie vol ou dommage d’un vélo de ville, il faut prévoir 2 à 3 euros par mois. Quant à un vélo électrique, prévoyez entre 5 et 7 euros par mois.  

Se protéger contre les catastrophes climatiques et technologiques

Souscrire à une assurance vélo permet aussi de protéger votre véhicule en cas de catastrophe naturelle. Quand on voit les derniers dérèglements du climat, avec les fortes canicules, les tempêtes… on s’aperçoit que ce type de couverture peut s’avérer très utile. Dans le cas où votre vélo serait endommagé à cause de la chute d’un arbre, causé par des vents forts, votre vélo est indemnisé par votre assureur. Même chose si ce dernier est endommagé lors d’une tempête qui survient proche de chez vous. 

Ce type de dégât est réglementé par une franchise minimum qui s’élève à 390 euros. Cette dernière est instaurée car les catastrophes naturelles ont tendance à toucher les usagers simultanément et les assurances ont besoin de ces fonds pour subvenir aux demandes de tous les assurés. 

Concernant les catastrophes technologiques, elles sont encore peu répandues donc peu réglementées. Pourtant, votre contrat d’assurance prévoit bien de vous indemniser entièrement en cas de catastrophe de ce genre. Cela regroupe toutes les catastrophes qui ne sont pas naturelles et liées au nucléaire. L’assurance ne prévoit aucune franchise à payer pour le souscripteur pour ce type de couverture. Vous pouvez retrouver plus de détails sur april-moto.com pour en apprendre davantage sur ce type de couverture. 

Ajoutez une option pour la protection corporels des individus

Bien que vous soyez tenu d’être assuré par votre assurance de responsabilité civile, l’assurance vélo peut venir compléter vos indemnités en cas de dommages corporels liés à un accident responsable. L’assurance considère la nature et les options de votre assurance de Responsabilité Civile et prend en charge les autres frais liés à la réparation des dommages ou au soin.

En souscrivant à ce type d’assurance, vous pouvez sereinement rouler en ville sans prendre de risque pour vous et vos proches.  Vous êtes assuré au tiers contre les dégâts corporelles. Concrètement, si vous renversez une personne par inadvertance et que cette dernière doit être hospitalisée, votre assurance vous accompagnera pour prendre en charge les frais liés à l’hospitalisation et les interventions chirurgicales nécessaires pour la survie et le confort de la victime.

Ce sont toutes ces raisons qui doivent vous inciter à souscrire à un contrat d’assurance pour votre vélo. En comparant les prix en ligne et en trouvant le contrat le plus intéressant, vous pouvez facilement vous protéger, vous et vos proches, pour une somme raisonnable.

ARTICLES LIÉS