Accueil Business Comment devenir micro entrepreneur ?
Comment devenir micro entrepreneur

Comment devenir micro entrepreneur ?

Chaque année en France, de nombreux entrepreneurs concrétisent leurs ambitions en lançant leurs propres activités. Encore appelée auto-entreprise, la micro-entreprise est l’une des formes d’entreprises les plus prisées aujourd’hui. Elle séduit notamment par sa simplicité, son accessibilité, et sa facilité de gestion.

Intéressé par cette forme d’entreprise, vous désirez également l’adopter, mais ignorez comment vous y prendre ? Quelques démarches bien précises et une bonne préparation sont nécessaires pour devenir micro entrepreneur. On vous dit tout dans ce billet.

A voir aussi : Coworking : pourquoi y travailler actuellement ?

La préparation du projet entrepreneurial, un must

Si les entrepreneurs sont nombreux en France aujourd’hui, ils ne connaissent malheureusement pas tous le succès. La plupart vivent une de mauvaises expériences entrepreneuriales qui les poussent à délaisser leur vision d’entreprise. Pour éviter que cela ne vous arrive, préparez-vous convenablement. Il est important de savoir comment devenir entrepreneur à succès avant de créer sa micro entreprise.

Vous pouvez créer votre micro entreprise quand vous le souhaitez. Salarié, chômeur, et même étudiant peuvent devenir micro entrepreneur. Si tout le monde peut être micro entrepreneur, c’est votre préparation qui vous permettra de vous distinguer du lot. Vous ne pouvez créer qu’une seule micro-entreprise. Prenez donc le temps de vous informer avant de vous lancer. C’est votre préparation qui déterminera vos résultats et votre rentabilité en tant que micro entrepreneur.

A voir aussi : Installez une fontaine à eau réfrigérée dans votre entreprise !

Les clés pour devenir un bon entrepreneur

L’entreprenariat repose sur des bases bien définies. En suivant quelques règles toutes simples, vous réussirez à devenir un bon entrepreneur. Avant toute chose, vous aurez besoin d’un projet entrepreneurial. C’est votre idée d’entreprise. Elle doit être définie dans votre esprit de manière claire et précise. Assure-vous qu’elle est pertinente et répond à un besoin.

Le projet entrepreneurial doit également vous intéresser. Sans réelle passion, vous ne pourrez pas être un entrepreneur prospère dans votre activité. Lorsque votre projet est défini, vous devez procéder à sa viabilisation en suivant trois étapes.

L’étude de marché, l’étape primordiale

Toute idée d’entreprise doit faire l’objet d’une étude minutieuse sur le marché. L’étude de marché poursuit plusieurs objectifs. Elle permet premièrement d’évaluer les besoins réels de votre clientèle cible. Vous apprendrez ainsi à mieux la connaître, saisir ses préférences pour mieux adapter les biens et services que votre entreprise offrira.

L’étude de marché est également le lieu d’apprécier la justesse de vos offres de prix. Vous pourrez apprécier la justesse des tarifs que vous pratiquez en analysant la réaction de votre clientèle. Le but de la manœuvre est d’ajuster vos prix en fonction de ce que votre clientèle est prête à payer. Vous pourrez ainsi maximiser vos profits.

Pour finir, l’étude de marché a également vocation à vous ouvrir à la concurrence. Vous saurez ainsi quelles sont vos entreprises concurrentes. Vous parviendrez notamment à identifier les meilleures d’entre-elles. Investissez-vous ensuite dans la définition de leurs faiblesses et leurs forces. Il vous suffira de vous baser sur ces éléments pour définir une stratégie efficace pour attirer le maximum de clients et devenir incontournable sur le marché.

Le business plan, plus qu’un simple document

Le business plan fait partie des documents les plus importants en matière de création d’entreprise. Vous devez rédiger le vôtre avec minutie. Prenez le temps de la réflexion et commencez par vous renseigner sur l’approche idéale pour élaborer votre business plan. Les modèles disponibles sur le net peuvent vous servir d’inspiration. Vous pouvez en outre contacter un professionnel et lui confier la rédaction de votre business plan.

Votre business plan doit être réaliste. Les informations que vous y inscrivez doivent être vraies. Votre stratégie marketing et vos objectifs de développement doivent être raisonnables et réalisables. Votre business plan est la boussole de votre entreprise. Créez-vous un parchemin efficace pour générer des revenus dès les premiers mois.

La rédaction du business plan intervient avant la création de toute entreprise. Lancez-vous au plus vite sur cette étape pour lui consacrer tout le temps qu’il faut. Vous pourrez ainsi optimiser les chances de réussite de votre micro entreprise.

Le plan financier, l’étape cruciale

La dernière étape de la préparation de votre projet entrepreneurial est le montage du plan financier. Vous aurez besoin de fonds suffisants pour lancer votre micro entreprise et la conduire comme il se doit. Une prévision minutieuse est alors nécessaire pour éviter de vous perdre. Un plan financier bien réalisé doit prendre en considération deux grands axes.

Pour commencer, établissez de manière chiffrée les besoins de votre entreprise. De combien avez-vous besoin pour son lancement ? Quels seront vos besoins pour la diriger durant les premiers mois en attendant la rentabilité de votre investissement. Vos besoins financiers doivent être clairs et biens prévus pour une préparation optimale du lancement de votre entreprise.

Intéressez-vous ensuite aux ressources dont vous disposez. Faites le point de la somme que vous pouvez investir dans le projet, puis mettez-vous en quête de financement pour le reste. Le crédit bancaire, le crowdfunding et le financement des proches sont les pistes les plus utilisées par les entrepreneurs. Privilégiez-les.

devenir micro entrepreneur

Comprendre les spécificités de la micro-entreprise

La micro-entreprise fait partie des formes d’organisations les plus intéressantes. Elle permet de lancer une activité tout seul. Vous ne pouvez donc pas avoir des associés dans une micro entreprise. Des conditions d’éligibilité sont fixées pour la création d’une micro-entreprise. Elles concernent notamment la nationalité, l’activité à exercer, la situation personnelle de l’entrepreneur, etc.

La grande particularité de cette forme d’entreprise est qu’elle ne distingue pas l’auto entrepreneur de son entreprise. Elle offre des avantages intéressants qui se rapportent à son accessibilité, la facilité de sa création, et la simplicité de sa direction. Le régime fiscal est avantageux et les exigences comptables sont simples.

La micro-entreprise possède toutefois elle aussi des inconvénients. Les chiffres d’affaires sont notamment plafonnés. Vous ne pouvez rester un micro entrepreneur que si vos revenus annuels hors taxes sont de 72 600 euros au plus dans le cadre des activités libérales et des prestations de services. En ce qui concerne les activités commerciales et les prestations d’hébergement, le plafond micro entrepreneur hors taxes en 2021 est de 176 200 euros.

D’autres spécificités de la micro-entreprise peuvent également bien vite devenir des freins. Avant de devenir micro-entrepreneur, prenez donc le temps de bien comprendre ce type d’entreprise. Assurez-vous qu’elle vous convient parfaitement puis lancez-vous. Vous êtes ainsi assuré de ne pas avoir de mauvaises surprises à l’avenir.

Comment créer une micro-entreprise ?

Pour devenir micro entrepreneur, il vous faut créer votre micro-entreprise. Les démarches de créations de ce type d’entreprise sont très faciles. Commencez par vous assurer de votre éligibilité à la création d’une auto-entreprise. Lorsque vous remplissez toutes les conditions requises après vérification, vous pouvez vous lancer.

Les démarches de création des micro-entreprises sont dématérialisées. Pour commencer, vous devez remplir un formulaire Cerfa P0. Il en existe 3 à destination des micro entrepreneurs. Pour l’exercice d’une activité commerciale ou artisanale, c’est le formulaire P0 CMB qui est indiqué. Le formulaire P0 PL convient aux activités libérales tandis que le formulaire AC0 est pour les agents commerciaux.

Choisissez le formulaire qui convient à votre activité et remplissez-le convenablement pour déclarer votre micro-entreprise. La déclaration se fait en ligne à la Chambre du Commerce et d’Industrie pour les activités commerciales. La Chambre des Métiers et de l’Artisanat est compétente pour les activités artisanales. L’URSSAF s’occupe des activités libérales et le Greffe du Tribunal de commerce est compétent pour les agents commerciaux.

Vous transmettez au service compétent selon votre situation, votre formulaire de déclaration, une copie de votre carte d’identité et une déclaration de non-condamnation. Les ressortissants des pays étrangers devront associer un autre justificatif en fonction de leur pays d’origine. L’attestation de notification de conjoint peut également être obligatoirement associée au dossier de demande dans certains cas.

Vos documents officiels vous seront délivrés après l’étude de votre demande. Vous êtes désormais micro entrepreneur et vous pouvez librement exercer votre activité.

Les démarches importantes à ne pas négliger

En marge des démarches de création de votre micro-entreprise, vous pourrez être soumis à la présentation d’autres justificatifs. Ces derniers dépendent de l’activité et du pays de provenance. Certaines démarches non-obligatoires pour tous les micro entrepreneurs sont toutefois assez utiles, vous serez bien avisé de les faire vous aussi pour être un auto entrepreneur fiable et protégé.

La première de ces démarches concerne la création d’un compte bancaire pour votre micro entreprise. La deuxième se rapporte à la domiciliation de votre entreprise. La troisième est en lien avec la souscription d’une assurance professionnelle. Ces trois démarches sont vivement conseillées pour un meilleur fonctionnement de la micro-entreprise.

L’assistance d’experts : bonne solution pour devenir micro entrepreneur ?

Ces dernières années, de nombreux spécialistes de la création des entreprises ont vu le jour. De plus en plus de micro entrepreneurs leur font appel et donne un avis positif de leurs services. Gain de temps, accompagnement, conseil d’experts sont les avantages les plus souvent cités. En faisant appel à ces professionnels, vous pouvez également mieux évaluer votre éligibilité aux aides et faciliter davantage la création de votre auto-entreprise.

L’assistance d’experts est une très bonne solution pour devenir micro entrepreneur. Ils vous aideront même dans la phase de préparation de votre projet d’entreprise. Pour profiter de tout le meilleur de cette solution, il vous suffit de bien choisir les professionnels que vous contacterez. Inspectez le marché, comparez les spécialistes qui y sont disponibles et optez pour un expert qualifié.

ARTICLES LIÉS