Accueil Nature Quand Couper les tiges des tulipes fanées ?

Quand Couper les tiges des tulipes fanées ?

Foto : Désplash/Kwang Mathurosemontri

A lire également : Comment savoir si un chêne est mort ?

Les tulipes proviennent des régions montagneuses de Turquie et d’Asie centrale, où les hivers sont froids et où les étés sont frais et secs. Là, ce sont des vivaces robustes et durables. Mais quand elles poussent dans des climats plus humides, dans des terres plus riches ou quand l’été fait très chaud, de nombreuses tulipes hybrides, après avoir pleinement prospéré pendant quelques années, deviennent plus petites ou ne fleurissent plus du tout. Dans de telles conditions, il arrive parfois que les ampoules disparaissent. Il faut se rappeler que plus les bulbes sont plantés et plus le sol est bien drainé, plus les tulipes seront fortes. Il est nécessaire de choisir soigneusement les variétés à planter. Nous obtiendrons un effet plus beau en combinant plusieurs au même endroit.

Aménagement des ampoules

Nous plantons les bulbes entre des groupes de grandes fleurs vivaces avec un feuillage luxuriant, tels que des pivoines, des pigamons ou des hémérocalles, ce qui aidera à camoufler la tulipe part quand ils s’estompent. Si nous ne pouvons résister à l’envie d’offrir des massifs de tulipes colorées, mais nous aimons moins les feuilles jaunies qui suivent, nous les traitons comme des annuelles : nous enlevons les bulbes de la terre une fois la floraison terminée. Nous serons sûrs d’avoir de belles fleurs colorées chaque printemps et, en prime, nous pouvons essayer de nouvelles variétés ou organiser des couleurs différemment d’année en année.

A lire aussi : Comment se débarrasser des insectes sur les plantes ?

Bien choisir les ampoules

Les gros bulbes sont préférables, car les petits donnent de petites fleurs. Nous évitons les bulbes qui sont mous, gorgés d’eau ou qui portent des traces de moisissure. Les bulbes tulipes ont une peau qui ressemble à celle de l’oignon ; une « peau » Détendue ou déchirée peut accélérer l’apparition des racines après la plantation de l’ampoule. Si vous ne pouvez pas mettre les ampoules immédiatement après leur achat, elles sont stockées dans un sac en papier, dans un endroit sombre et frais.

Trois étapes de la plantation

1. Nous plaçons les ampoules dans la terre, côté pointu vers le haut. La taille de l’ampoule détermine la profondeur — généralement un trou est creusé égal à trois fois la hauteur de l’ampoule. Nous espacons les grandes ampoules de 7 à 15 cm et les petites, 3 à 6 cm.

2. Si les bulbes fleurissent année après année, l’engrais pour les plantes à bulbes est ajouté selon les instructions du fabricant.

3. Nous couvrons les ampoules de terre et l’eau généreusement. Lorsque le sol commence à se refroidir (en octobre ou novembre, selon la région où vous habitez), ils sont recouverts d’un paillis de 5 à 8 cm d’épaisseur (compost, fumier, écorce de bois ou feuilles déchiquetées…) pour préserver l’humidité et protéger l’espace où les bulbes sont plantés pendant l’hiver.

Foto : Désplash/Rupert Britton

Quelques conseils en rafale

— Les tulipes ont besoin de froid pour fleurir. Plus le climat est froid, plus les bulbes devraient être plantés tôt à l’automne, idéalement six semaines avant le sol gèle.

— Les tulipes poussent mieux sous le grand soleil. Un peu d’ombre ne nuit pas, tant que les fleurs profitent d’au moins six heures de soleil par jour. Un bon drainage du sol doit être assuré : s’il est trop humide, les bulbes peuvent pourrir pendant l’hiver.

— Pour préparer le sol où les bulbes seront plantés, il est nécessaire de travailler la terre avec une fourchette à bêche. Nous retirons les cailloux et les mauvaises herbes. Une large tranchée ou un trou est creusé ; des trous séparés peuvent être faits pour chaque ampoule ou planter les ampoules en grappes.

— Avec les tulipes, moins c’est pas mieux. La plupart des gens sont trop épargnants lors de la plantation de bulbes tulipes. Pour avoir un bel effet, les bouquets généreux sont préférables à quelques fleurs ici, là. Dans le jardin, nous essayons de former au moins trois groupes de six à douze ampoules disposés dans un triangle, la pointe supérieure du triangle vers l’avant. On évite d’aligner les ampoules comme des petits soldats !

« Nous devons les protéger. » Les bulbes sont très vulnérables lorsqu’ils viennent d’être plantés, tandis que le sol autour d’eux est encore lâche. Si les écureuils sont susceptibles de venir les manger, ils doivent être plantés plus profondément, bien tasser la terre et mettre des feuilles sur le sol pour cacher les trous que nous avons creusés. Si l’on croit que cela ne suffira pas à éloigner les intrus, la torréfaction est placée sur le sol et elle est maintenue en place avec un gros fil.

« Et quand les fleurs sont fanées ? » Ils sont enlevés, ce qui permettra à la plante de concentrer son énergie pour renforcer son bulbe au lieu de produire des graines. Le feuillage est laissé en place pour permettre à l’ampoule de reconstruire sa force pour le printemps prochain. En effet, les feuilles ont une tâche essentielle à accomplir : elles utilisent l’énergie du soleil pour produire des nutriments qui seront stockés dans l’ampoule pour la prochaine floraison.

— Le feuillage devient jaune et sèche. Il faut environ six semaines, puis le couper. Si nous voulons nous débarrasser des feuilles plus tôt, nous choisissons des tulipes précoces.

— Le printemps prochain, quand nous voyons les tulipes commencent à sortir de la sol, nous allons saupoudrer les semis d’engrais pour les plantes à bulbes.

Foto : Désplash/Ad Muller

Périodes de floraison

— Début : La Purissima, également connu sous le nom d’Empereur Blanc, est une tulipe d’un beau blanc pur appartenant à la famille Fosteriana. Mme Lefeber, de la même famille, est également connue sous le nom d’empereur rouge. Les délices du cœur de la famille Kaufmanniana, ainsi que le Chaperon Rouge et Donna Bella, en crème et en rouge, de la famille Greigii, fleurissent tôt dans la saison : avril-début mai, dans la région de Montréal.

— Hybrides : Certaines variétés de tulipes existent à l’état naturel. Ils ont été utilisés pendant des siècles pour créer des tulipes d’aujourd’hui, appelées tulipes hybrides. Pour la floraison précoce ou mi-saison, nous essayons des variétés telles que la Tarda, qui a une fleur blanche et dorée, en forme d’étoile, Turkestanica, Tulipa batalinii Bright Gem ou Tulipa praestans Shotgun.

— Mi-saison : Le Bastogne, de La couleur rouge sang, le Don Quichotte, le rose-mauve et la Gloire Early, pourpre fuchsia, font partie de la famille Triomphe. Ils sont plus courts que ceux de la famille Darwin, qui comprend la belle tulipe rouge vif Apeldoorn, Hollan’s Glorie et Pink Impression. Ces tulipes fleurissent à la mi-mai à Montréal.

— Tardive : Les tulipes simples tardives (fin mai-début juin) sont connues pour leur fleur opulente, leur grande variété de couleurs et leur tige très longue. Ils sont beaux en bouquets. Parmi les variétés les plus populaires sont la reine de la nuit, un violet brun velouté presque noir, ainsi que le Maureen, tout blanc, le Menton, rose tendre et l’angélique, un beau rose pâle très parfumé.

Lire aussi : Août : ce qu’il faut faire dans le jardin

Ce texte est un rapport mis à jour publié le 29 août 2005.

ARTICLES LIÉS