Accueil Auto L’investissement dans le parking

L’investissement dans le parking

Dans un marché locatif devenu difficile, l’investissement dans le parking a de quoi séduire plus d’un. En effet, ce secteur connait une mise de départ modeste, peu de frais d’entretien, des contraintes minimales et quasiment pas d’impayés. Ajouté tous ces avantages, à la possibilité d’obtenir un parking à l’aéroport de Bale Mulhouse, c’est un succès assuré à tous les coups.

Pourquoi investir dans le secteur du stationnement ?

Il faut reconnaître que la valeur des emplacements a progressé ces dernières années, notamment dans les centres-ville. Suivant le sillage du prix de la pierre. Mais il est toujours possible d’acquérir une place de stationnement pour un budget raisonnable. En plein centre-ville, il faut compter entre 15 000 et 25 000 euros voire 45 000 euros, mais la moitié ou même moins dans les arrondissements périphériques. Ce qui constitue un idéal pour un premier achat ou pour diversifier son patrimoine. Par ailleurs, à la différence d’un studio ou d’une chambre de service, les charges de copropriété sont réduites à la portion congrue. En somme, à l’heure où les placements alternatifs se font rares, le parking s’apparente à un îlot de prospérité, bien sûr sous condition de bien faire attention en achetant.

A lire en complément : Gestion de patrimoine : pourquoi solliciter un notaire ?

Où implanter ses parkings ?

Dans l’immobilier comme dans le commerce, l’emplacement reste un élément clé. La place de parking aussi n’échappe pas à la règle. En effet, c’est lui qui conditionne la réussite de l’opération sous réserve bien sûr de ne pas surpayer le bien. C’est pourquoi, en la matière, il faut privilégier les zones en tension, là où se garer est devenu un réel casse-tête, en commençant par les quartiers centraux des zones d’agglomération, les espaces au bord des aéroports. Cependant, dans la capitale, la multiplication des couloirs de bus a ratifié les places disponibles alors que parallèlement le prix du stationnement sur voirie a flambé.

Comment calculer votre rendement

Avant de signer le compromis, il est essentiel de calculer le rendement net, avant impôt pour parfaire son plan de financement et vérifier la pertinence de l’opération. Dans ce cadre il suffit de prendre en compte le loyer estimé et de retrancher les charges de copropriété, la prime d’assurance et la taxe foncière, ainsi que les frais de gestion. Pour chacun de ces postes de défense, les montants sont relativement minimes, mais, mis bout à bout, ils représentent près de trois mois de loyer. La solde est ensuite à rapporter au prix d’acquisition.

A lire aussi : Quel emprunt avec 3300 euros par mois ?

Les différents types de parkings à considérer pour investir

Une fois que l’emplacement a été défini, vous devez considérer les différents types de parkings qui peuvent être pris en compte pour investir. Effectivement, il existe une variété de possibilités allant des parkings souterrains aux parcs de stationnement en surface.

Les parkings souterrains offrent un avantage majeur : ils permettent d’optimiser l’utilisation de l’espace et de maximiser le nombre de places disponibles. Ils sont souvent situés dans les centres-villes où la demande est forte. Leur coût d’acquisition peut être élevé en raison des travaux nécessaires à leur construction ou rénovation.

Les parcs de stationnement en surface sont généralement moins coûteux à acquérir et à entretenir que les parkings souterrains. Ils offrent une plus grande flexibilité car ils peuvent être aménagés sur des terrains existants sans nécessiter d’importants travaux préalables. Toutefois, ils occupent aussi davantage d’espace au sol et peuvent donc se trouver limités dans certaines zones urbaines.

Vous devez considérer des parkings spécifiques tels que ceux réservés aux entreprises ou aux hôtels. Ces types de parking offrent souvent un retour sur investissement intéressant grâce à des contrats à long terme avec ces acteurs économiques. Il faut néanmoins faire preuve de prudence quant à la stabilité financière du locataire potentiel afin d’éviter tout risque inutile.

Vous devez prendre en compte l’évolution technologique dans le domaine du stationnement. Les innovations telles que les parkings automatisés ou les applications de réservation en ligne peuvent influencer la rentabilité des investissements. Vous devez suivre les tendances du marché et anticiper les évolutions technologiques pour rester compétitif.

Choisir le type de parking dans lequel investir est une décision cruciale qui dépendra de nombreux facteurs tels que l’emplacement géographique, le coût d’acquisition, la demande locale et les évolutions technologiques. Une analyse approfondie de ces éléments permettra aux investisseurs avisés d’optimiser leur rendement financier tout en contribuant au développement urbain durable.

Les avantages et inconvénients de l’investissement dans le parking

Investir dans le secteur du parking présente des avantages et des inconvénients que vous devez prendre en considération. Commençons par les avantages.

L’investissement dans le parking offre une certaine stabilité financière. Effectivement, la demande pour les places de stationnement est généralement constante, notamment dans les zones urbaines où l’espace disponible est limité. Cela signifie que vous pouvez bénéficier d’un flux de revenus régulier, grâce aux loyers perçus par la location des places.

Un autre avantage non négligeable est la flexibilité. Contrairement à d’autres formules d’investissement immobilier, un parking peut être acheté et vendu relativement facilement. Si vous souhaitez réduire votre portefeuille immobilier à l’avenir, il sera plus simple de vous séparer d’un ou plusieurs emplacements de parking que d’une propriété entière.

Investir dans le secteur du parking permet aussi de profiter d’une grande diversification. Effectivement, vous avez la possibilité d’acquérir différents types de parkings situés dans différentes zones géographiques. Cette diversification peut constituer un atout majeur pour protéger votre capital contre certains risques spécifiques liés à une zone ou une activité économique particulière.

Bien que la demande soit souvent élevée pour les places de stationnement au sein des centres urbains, il peut y avoir des périodes de vacance. Par exemple, pendant les vacances ou en période d’inactivité commerciale dans certains quartiers. Cela signifie que vous pouvez connaître des moments où vos places de parking ne sont pas louées et donc entraîner une diminution temporaire de vos revenus.

L’entretien régulier des parkings peut représenter un coût non négligeable. Il est nécessaire de maintenir les installations en bon état afin d’assurer la sécurité des usagers et d’éviter tout problème lié à la responsabilité civile.

L’investissement dans le secteur du parking peut être soumis à certaines réglementations, notamment en ce qui concerne les normes environnementales ou la tarification. Il faut donc se tenir informé des évolutions législatives pour rester en conformité avec la loi et éviter toute sanction financière.

Vous devez prendre une décision d’investissement dans le secteur du parking. En gardant cela à l’esprit, il est possible de tirer profit des opportunités qu’il offre tout en minimisant les risques potentiels associés à cette activité lucrative mais exigeante.

ARTICLES LIÉS