Accueil Actu Les raisons d’une baisse du marché immobilier et comment y réagir
white and red wooden house miniature on brown table

Les raisons d’une baisse du marché immobilier et comment y réagir

L’immobilier constitue l’un des plus grands socles de l’économie française. Ceci part du principe selon lequel, le marché de l’immobilier représente une dense source de renflouage économique. Toutefois, depuis l’entrée en année 2023, le secteur de l’immobilier fait face à une baisse du marché. Les causes d’une telle situation restent encore inconnues pour certains. Quelles sont donc les raisons de la baisse du marché immobilier et comment y faire face ? Ce guide vous en apprend davantage.

Hausse du taux de d’intérêt des crédits immobiliers

Si le marché de l’immobilier est en proie à la baisse, c’est bien à cause de certaines raisons fondamentales. L’immobilier a bien connu de meilleurs jours, notamment durant la décennie avant 2020. Puis, une série de baisses suivies de remontées du marché immobilier ont été observées. Ceci étant, depuis la fin de l’année 2022, une situation de baisse du marché immobilier. Cette baisse du marché continua en jusqu’en 2023 et nombreuses sont les raisons qui la justifient.

A lire également : comment fonctionne l'assurance scolaire BTS

À commencer par la hausse du taux d’intérêt des crédits immobiliers. En effet, beaucoup d’individus bénéficient de crédit immobilier, leur permettant d’entrer en possession de biens immobiliers. Dès lors, la hausse du taux d’intérêt (passé de 1,03% en 2021 à 2,82% en 2023) de ces crédits et la lourdeur administrative découragent bon nombre de personnes quant à l’accès à l’immobilier.

Mise à jour de la règle sur le taux d’endettement

Une seconde raison s’invite à l’occasion de la baisse du marché immobilier. Celle de la mise à jour des règles sur l’endettement. En début de 2023, une initiative de mise à jour mensuelle du taux d’usure fut prise par la Banque de France. Cependant, depuis janvier 2022, une règle fixée par le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) a limité la durée de prêt immobilier à 27 ans dans le neuf et 25 ans dans l’ancien.

A lire en complément : Quels sont les avantages et les inconvénients à prendre une assurance habitation quand on est étudiant ?

Cette même règle stipulait que le prêt immobilier se limitait à un taux d’endettement de 35%, assurance y compris. Cela entraîna une réduction considérable de l’effectif des dossiers finançables par un crédit pour les biens immobiliers. Pour preuve, le pourcentage des dossiers finançables chute de 70 à 56% (de janvier 2021 à mars 2023). Ce qui a pour conséquence d’augmenter le pourcentage de dossiers non finançables (44%). Plus il y aura donc de dossiers NF, plus il y aura baisse du marché immobilier.

Alternatives pour réagir face à la baisse du marché immobilier

De toute évidence, la hausse du taux d’intérêt des crédits immobiliers et la mise à jour de la règle du taux d’endettement sont les deux principales causes de la baisse du marché immobilier. À ces deux, peuvent s’ajouter quelques autres raisons, comme : la fixation d’une quantité de consommation d’énergie thermique pour les maisons à vendre, l’équilibre total entre la demande et l’offre sur le marché, etc.

Néanmoins, quelques alternatives sont envisageables pour réagir à la baisse du marché immobilier. La première alternative est l’achat ou l’investissement dans l’immobilier rural, car représente le seul domaine n’ayant connu aucune baisse. Par la suite, une autre possibilité servirait à engager la responsabilité personnelle des emprunteurs sur leur endettement, pour une restructuration plus efficace du marché immobilier. Pour finir, il est également envisageable de lancer un projet de rénovation des maisons et propriétés à forte consommation énergétique.

ARTICLES LIÉS