Accueil Famille Comment souscrire à une assurance obsèques de son vivant ?

Comment souscrire à une assurance obsèques de son vivant ?

En France, plus de 4 millions d’individus sont couverts par une assurance obsèques. Si d’autres organisent de leur vivant le déroulement de la cérémonie, d’autres préfèrent constituer progressivement un capital destiné au financement de leurs funérailles. Bien que l’âge moyen de signature d’une telle prévoyance soit de 60 ans, cela n’empêche pas les individus appartenant aux autres tranches d’âge de s’y prendre.

Pourquoi souscrire une assurance obsèques ?

L’assurance obseques personnalisable ou classique est destinée aux personnes qui souhaitent régler de leur vivant les questions de leurs funérailles. Ce contrat est ainsi un produit de prévoyance, qui vous permet plusieurs options, selon la formule choisie :

A lire en complément : L'âge d'Arielle Dombasle : une énigme résolue

  • de vous constituer un capital qui sert à financer la cérémonie ;
  • de décider de l’utilisation de ce capital: type de cérémonie, mode de sépulture, achat ou location de concession, règlement des frais des pompes funèbres.

Après votre décès, le capital réuni sera versé aux bénéficiaires désignés : votre conjoint, un opérateur des pompes funèbres ou à un proche. La personne désignée se charge de régler la note de votre enterrement. Sachez que ce capital est exonéré de droits de succession. C’est bien là l’un des principaux avantages de l’assurance obsèques ! Vous assurez ainsi que vos funérailles seront financées à l’avance, sans que cela ne soit prélevé sur la succession ni qu’elles soient payées par vos héritiers.

A voir aussi : Vacances en camping : quels avantages ?

A quel âge souscrire une assurance obsèques ?

Lorsqu’il est question d’assurance obsèques, il n’y a pas de règle précise quant à l’âge du souscripteur. Sachez toutefois que plus vous cotisez tard, plus les versements périodiques seront élevés. L’âge minimum de souscription est par ailleurs de 18 ans. Quant à l’âge maximum, il dépend du type de versement ainsi que de la compagnie choisie. Il oscille en général dans les 80 ans. En France, la majorité des souscripteurs d’un contrat obsèques ont entre 50 et 60 ans.

Le mieux serait de s’y prendre le plus tôt possible, lorsque vous êtes encore actif professionnellement. Ainsi, vous assurez que le capital souhaité est déjà réuni lorsque vous atteignez l’âge de la retraite, période où vos revenus baissent. A noter que même si vous souscrivez à 50 ans, vous pouvez toujours modifier la majorité de vos souhaits sur toute la durée du contrat.

Portez une attention particulière à votre contrat ! Certains prévoient un délai de carence pour maladie, allant de quelques mois à 2 ans après l’adhésion. Si votre décès survient à cette période, le capital ne sera versé que partiellement (remboursement des cotisations versées) à vos bénéficiaires.

Comment souscrire la meilleure assurance obsèques selon votre profil ?

Posez-vous certaines questions afin de trouver la meilleure assurance obsèques qui vous corresponde :

  • Souhaitez-vous uniquement vous constituer un capital pour vos obsèques ?
  • Désirez-vous organiser à l’avance la cérémonie ?
  • Quel montant de capital est nécessaire pour la réalisation de cette préparation ?
  • Qui seront vos bénéficiaires (proches ou entreprise funéraire) ?

Portez également une attention particulière aux éléments suivants avant la souscription du contrat :

  • le délai de carence;
  • le taux de revalorisation du capital proposé par l’établissement ;
  • les frais retenus;
  • le fait que les cotisations augmentent avec l’âge ou non;
  • la possibilité ou non de racheter partiellement ou totalement le capital.

ARTICLES LIÉS