Accueil Finance Pourquoi ne pas investir dans l’or ?

Pourquoi ne pas investir dans l’or ?

Tout le monde ne parle aujourd’hui que des matières premières, l’or étant devenu la star, piquant la place pour le pétrole qui l’a eu pendant plus d’une décennie. Il faut dire que nous pouvons lire partout que les matières premières augmentent de plus en plus. En outre, les matières premières retrouvent le pouvoir face aux craintes des monnaies et à la capacité de retrouver une croissance durable dans un proche avenir. Cette nouvelle publicité crée une nouvelle demande d’immobilisations corporelles.

Les banques ont donc répondu à cette demande en plaçant sur le marché des produits dérivés pour investir dans les matières premières, ce qui peut se demander s’il y a effectivement une contrepartie matérielle derrière, mais c’est une autre histoire. Donc, nous sommes dans un nouveau cercle avec le meilleur investissement de tous les temps vendu aux investisseurs, de plus en plus de gens cèdent enfin en lisant un titre chaque jour parlant de l’incroyable augmentation des matières premières.

A lire aussi : Comment investir dans le marché boursier ?

Vous pouvez dire tout ce que vous voulez sur les matières premières. Je ne les considère pas comme un investissement ! Tout simplement parce qu’une matière première ne produire quoi que ce soit, n’a pas de flux de trésorerie, n’a pas de faculté d’innovation, n’a pas de bonne volonté et surtout ne distribue pas de dividendes à vous.

Les mouvements de prix des matières premières sont fascinants, je vous accorde, mais pourquoi investir dans la matière première quand vous pouvez investir dans la capacité d’innovation des hommes qui forment ensemble une entreprise ? Je comprends que les gens, grâce à l’innovation, peuvent créer de la valeur ajoutée. Mais que peut créer une matière première ? rien. Alors, comment peut-elle créer de la richesse si elle ne crée pas de valeur ajoutée ?

A lire aussi : Comment calculer la valeur d'une option ?

Les prix des matériaux ont toujours évolué spéculativement. Ce n’est pas un investissement, pour moi c’est un pari de choisir d’acheter des matières premières. Le problème est que rien ne peut vous dire à tout moment si telle ou telle matière première est surévaluée, vous n’avez pas de compte de résultat à examiner, vous n’avez pas d’assemblée générale ou même de stratégie à comprendre. Il n’y a rien.

Le marché boursier est un jeu gagnant-gagnant. Les investisseurs investissent dans une stratégie, dans la promesse de profits futurs. Dans ce ils permettent à l’entreprise de se développer pour atteindre son objectif. Si tel est le cas, la société remerciera ses actionnaires en leur donnant une partie des bénéfices en plus d’une appréciation de leurs titres.

Mais une matière première n’a rien à voir avec votre argent. Elle n’en a pas besoin pour se développer. En investissant dans les matières premières, vous n’êtes plus dans un jeu gagnant-gagnant mais dans un jeu à somme nulle. Vous ne pouvez gagner que si vous revendez à un autre investisseur plus cher. Vous investissez dans la spéculation. Donc oui, il peut être gagnant et même fortement gagnant sur une période, mais une matière première ne peut pas être analysée de la même manière qu’une entreprise, vous n’avez aucune possibilité de savoir quand acheter et quand vendre. Tu ne fais qu’estimer. Ce n’est pas ainsi que vous réduirez vos risques.

Apprécier la valeur future d’une matière première est tout simplement impossible. Comment investir dans quelque chose qui ne peut réellement avoir une valeur définie ? Bienvenue dans le monde des matières premières, où vous achetez mais ne savez jamais si vous avez fait une bonne affaire, et aucun gestionnaire ou analyste ne le connaît d’ailleurs. C’est pourquoi vous avez autant d’objectifs de cours plus irréalistes que l’autre, c’est à celui qui donnera l’objectif le plus éblouissant, c’est à celui qui vous fera rêver le plus pour vous faire souscrire à ses conseils payés.

Enfin, 1 lingot d’or aujourd’hui est exactement le même que le lingot d’or d’hier ou un lingot en 5 ans. Idem pour 1 baril de pétrole ou une tonne de cuivre. Alors pourquoi le prix devrait-il augmenter dans le temps ? Le prix d’une matière première dépend de son utilité dans l’industrie et de son coût de production. Nous devons faire confiance à l’ingéniosité de l’homme qui, au fil du temps, a réussi à substituer des ressources qu’il n’avait pas en abondance par d’autres ressources. Puis au fil du temps, la capacité de production a été augmentée et les coûts réduits En outre, l’être humain est en mesure de connaître ses réserves restantes et ses besoins futurs, afin d’estimer quand il devra remplacer une ressource par une autre pour éviter la pénurie, donc réduire l’offre face des prix en flèche.

Ainsi, lorsque vous achetez des matières premières, vous vendez la capacité d’innovation de l’être humain. Je ne sais pas si c’est votre meilleur investissement. Pourquoi parier contre cette innovation humaine quand vous pouvez investir dans des entreprises innovantes ?

Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas gagner sur le marché des matières premières, ces dernières années ont prouvé que vous pouvez participer à de très belles balançoires swing mouvements de swing. Mais acheter des matières premières n’est pas investir, c’est spéculer, il doit faire partie de votre stratégie et être intégré à vos objectifs financiers.

Continuez à acheter des matières premières, pour moi vous ne permettez que des journaux spécialisés à vivre ainsi que des banques qui sont de plus en plus ingénieux pour vous sortir de dérivés leur permettant de monétiser l’effet mode des matières premières, auto-entretenu. Maintenant que les matières premières sont dans une bulle, il faudra beaucoup de perspicacité pour savoir quand sortir sans laisser trop de plumes.

Plutôt que d’investir dans les matières premières, n’est -il pas plus louable d’investir dans des entreprises qui produisent ou qui effectuent des premiers transformateurs de matières premières ?

Ensuite, il est certain que l’or sera certainement en mesure de poursuivre sa hausse en raison de la forte demande autosoutenue par les craintes liées aux monnaies fiat des Etats et donc aux dettes. L’achat d’or fait donc le pari que notre système monétaire va s’effondrer et que l’étalon d’or reviendra. Si c’était le cas, ce serait pour nos économies comme remonter au Moyen Âge. Nous ne devons pas oublier que c’est en libérant les monnaies de l’étalon d’or dans les années 80 que nous avons pu créer de l’argent de la dette de masse et créer elle-même la mondialisation, créant ainsi une hausse folle et une croissance géométrique de la richesse. Je ne vois pas l’humanité vouloir une voie arrière parce qu’il serait nécessaire d’abandonner leur confort actuel. Pour cette raison, je ne vois pas l’humanité remettre en question le modèle économique sur lequel nous nous trouvons malgré tout le mal que nous pouvons dire ces derniers temps.

Donc acheter de l’or si vous vous souciez de ce qu’il se passe avec les dettes des Etats, ne l’achetez pas si au contraire vous préférez voir à plus long terme. Ne soyez pas myope, ne soyez pas euphorique sur les matières premières. Rappelez-vous que plus de conseils sur les matières premières et les produits à investir, plus vous approchez de la fin du mouvement haussier. Ce mouvement est basé uniquement sur la spéculation et aucune valorisation, la déflation de la bulle se fera rapidement, panique et d’une manière tout aussi cataclysmique que vos paris sur la fin du monde que vous avez fait en acquérant. Le seul gagnant sera le fonds d’investissement qui vous a vendu des produits ou des banques avec des dérivés et leurs dépenses astronomiques.

Profitez donc de l’aversion des investisseurs pour le risque, mais méfiez-vous de leur appétit pour la rentabilité qui les poussera tôt ou tard à arbitrer massivement vers des actifs risqués et plus rentables.

Contrairement aux hypothèses populaires, les matières premières ont chuté drastiquement depuis 130 ans, et nous voyons clairement que la spéculation fait et vaincre les prix tout aussi rapidement.

edit : cet article a été publié à l’origine en décembre 2012 et mon opinion n’a pas changé, surtout compte tenu du nouvel enthousiasme pour l’or suite à sa récente hausse.

ARTICLES LIÉS