Accueil Santé Les bienfaits de l’ail sur la santé

Les bienfaits de l’ail sur la santé

Les avantages de l’ail sont connus depuis des siècles. C’est bien connu, l’ail effraie loin des vampires mais aussi parfois tous ceux qui viennent trop près ! Pourtant, non seulement son goût typique du sud revient immédiatement à l’été, mais en plus, ces petites gousses ont plus d’un tour dans leur sac.

Les avantages de l’ail, gousse par gousse

Bien que sa forte odeur et sa saveur particulière puissent dissoudre certaines personnes, elle a également été reconnue depuis des siècles pour ses vertus de santé… Et certains médicaments sont difficiles à passer !

A découvrir également : Comment fabriquer du gel hydroalcoolique ?

#1 — Ail pour préserver votre cœur

Plusieurs études ont montré que d’ une à deux gousses crues par jour l’ail améliore la fluidité du sang, évitant ainsi la formation de caillots qui peuvent obstruer les artères, et donc provoquer un infarctus.

A lire en complément : Quel sport pour perdre 5 kilos ?

L’ ail est bon pour le cœur — © Volodymyr Plysiuk

Petit bonus : il aide également à abaisser le taux de mauvais cholestérol, également responsable des maladies cardiovasculaires. Si l’ail cru est trop fort pour vous, vous pouvez également le consommer cuit, mais vous devrez augmenter la quantité : entre trois et cinq gousses par jour pour espérer bénéficier de ses qualités.

#2 — Ail pour rester mince

« Croquant et gourmand » (si nous aimons vraiment l’ail cru beaucoup), comme le dirait l’un de nos célèbres chefs cathodiques, l’ail est surtout extrêmement faible en calories (130 calories pour 100 g, donc environ 4 g par gousse) et a un indice glycémique très élevé bas.

Ainsi, non seulement comme nous l’avons vu, l’ail soulève la vaisselle tout en ayant presque zéro apport calorique, mais en plus, il est diurétique. Riche en fructosanes et en potassium, il stimule le métabolisme. En d’autres termes, deux en un, cette petite nourriture magique aide à la fois vous donner un sentiment de satiété et de l’éliminer. Un ingrédient indispensable si vous envisagez une cure de désintoxication, par exemple.

Ail et ses bienfaits gousses

L’ail est une bonne source de sélénium — © HandmadEpictures

#3 — Ail pour rester jeune !

Pour cela, merci à ses antioxydants, en particulier le sélénium, qui aident la peau à se protéger contre les dommages du soleil. L’ail est également très riche en vitamine C, indispensable pour l’énergie, et en vitamine B6, qui favorise une bonne gestion du stress — une cause majeure du vieillissement. Ce n’est probablement pas un hasard si l’ail fait partie des ingrédients essentiels du régime méditerranéen, réputé pour ses centenaires sains.

#4 — Nourriture d’été, meilleur complice d’hiver

L’allicine contenue dans l’ail est antibactérienne et anti-infectieuse. Une découverte due à Louis Pasteur en 1858, qui aurait réalisé qu’en les saupoudrant de jus d’ail, les bactéries mouraient.

Un remède simple par exemple, pour se débarrasser d’une grippe légère : respirer régulièrement des morceaux d’ail écrasé. Efficace, mais discret. Si vous ne vivez pas seul, vous pouvez revenir surl’ail séché (2 à 4 g de poudre, trois fois par jour) dans la prévention du rhume, ou s’il est déjà trop tard, dans lateinture (2 à 4 ml, trois fois par jour).

#5 — Un anticancérogène notoire

Consommé de manière significative, c’est-à-dire entre une et deux gousses d’ail par jour, l’ail réduit le risque de cancer de l’estomac, de la gorge, de l’œsophage, du côlon ou de l’ovaire. Et tout cela grâce à ses composés sulfures, y compris l’allicine mentionnée ci-dessus pour ses propriétés antibactériennes et anti-infectieuses, qui sont libérées lorsque les gousses d’ail sont hachées, coupées ou écrasées. L’autre côté de la pièce : ce sont ces mêmes substances qui sont responsables de son odeur têtue, mais que certains aiment. Les goûts et les couleurs ne sont pas contestés.

Le

pain à l’ail est un grand classique dans la cuisine — © Africa Studio

Dernier petit conseil pour éviter les effets secondaires indésirables. Si vous l’avez mal digéré, commencez par l’absorber cuit avant de passer progressivement à cru. Enfin, n’oubliez jamais d’enlever le germe vert au milieu.

Attention : consommé en trop grandes quantités, l’ail peut entraîner des brûlures gastriques.

Maintenant, vous avez des soupes de pistou les soirs d’hiver. Ou le délicieux pain à l’ail pour accompagner une salade, ou l’ail confit, à coller pendant l’apéritif. Vous n’imaginez pas tout ce que l’ail peut faire pour vous.

  • Recette – Comment faire de l’huile d’olive piment maison ?
  • Recette : Pain de courgettes au basilic, star des apéritifs et des pique-niques réussis !
  • 20 sur les vins : mettre l’ail et l’oignon dans des bouteilles !

Lire aussi :

Illustration de bannière : Les bienfaits de l’ail sont connus depuis des siècles pour la plupart. Copyright —©Andriyshevchuk

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!