Accueil Auto Comment se débarasser de ma vieille voiture ?

Comment se débarasser de ma vieille voiture ?

Vous voulez vous débarrasser de votre voiture ? Il devient alors ce qu’on appelle un véhicule en fin de vie utile (VHV), un véhicule que son dernier propriétaire envoie pour destruction. Chaque année, en France, environ 1,5 million de véhicules deviennent hors d’usage. Les véhicules lourds sont considérés comme des déchets dangereux .

Voiture sans fin : un règlement à appliquer

Le VHU est composé de nombreux éléments liquides et solides : huiles, filtre à huile, frein et liquide de refroidissement, batterie au plomb, fluides de climatisation, éléments pyrotechniques utilisés dans les airbags de sécurité ou les prétendeurs de ceinture de sécurité…

A voir aussi : Comment récupérer les points de son permis ?

Cependant, entreposés dans des conditions douteuses et traités d’une manière qui ne respecte pas les exigences environnementales, les véhicules lourds peuvent dégrader considérablement l’environnement en polluant le sol mais aussi l’eau.

Depuis le 24 mai 2006, toute personne désirant disposer d’un véhicule en fin de vie utile destiné à la destruction ne peut le vendre ou le transférer gratuitement qu’à un professionnel autorisé pour démolition ou meulage . Il contribue à la préservation de l’environnement.

A découvrir également : L'assurance scooter dans le mois

Seul le professionnel autorisé a le droit de vous délivrer un certificat qui permettra l’annulation de l’immatriculation du véhicule dans la préfecture.

Vous

ne pouvez pas vous débarrasser d’un véhicule en fin de vie dans la nature sauvage ! (ici à Bodie, la ville fantôme est partie telle qu’elle est)

Véhicule hors d’usage : dégagement de responsabilité

Pour le transférer à un professionnel agréé est la condition obligatoire pour l’annulation de l’immatriculation du véhicule en son nom dans les dossiers de la préfecture et libérer sa responsabilité pour l’élimination de l’épave et éviter tout risque d’usurpation de l’immatriculation.

Bien sûr, pour amener votre voiture à un démoliseur agréé, il doit contenir tout son équipement principal (bloc moteur, etc.). Dans ce cas, cette opération est gratuite pour vous.

Attention : Le non-respect de ce règlement est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 75000€ et l’emprisonnement !

Appelez les professionnels agréés !

  • À l’ heure actuelle, plus de 1 300 professionnels (démolisseurs et meuleuses) sont maintenant autorisés à traiter des véhicules en fin de vie utile.

Les véhicules hors d’usage sont très polluants

Le traitement des véhicules hors d’usage implique deux grandes catégories d’acteurs :

  • les démolisseurs veillent à ce que le véhicule soit déminé, à ce que les pièces de rechange soient récupérées pour réutilisation ou autre utilisation et à ce que le véhicule soit complètement démonté et coupé, ou à ce que la carcasse soit donnée à un broyeur.
  • les meuleuses assurent le broyage des véhicules, jusqu’à présent après la démolition et le traitement par un démolieur. Le broyage permet de séparer les métaux ferreux et non ferreux des autres composants, et ces éléments métalliques sont ensuite éliminés pour recyclage. Le tri post-broyage permet la séparation d’autres éléments pour le recyclage, y compris les plastiques.

Les professionnels VHU ont leur propre certification !

La législation stipule que les véhicules hors d’usage doivent désormais être éliminés dans un secteur comportant un nettoyage systématique (fluides, batteries) et un meilleur recyclage des composants (85 % et 95 % en 2015).

Vous n’avez aucune raison d’abandonner votre épave dans la nature ! Le « Recyclers Branch » du CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile) met en ligne un répertoire des recycleurs : http://www.cnpa.fr/annuaire_recycleurs/.

Pour trouver un centre VHU agréé, vous pouvez également demander une liste de professionnels de la préfecture de votre département (éventuellement sur leur site internet). C’est à vous de jouer

  • carburant, les astuces pour économiser
  • la consommation de carburant : les constructeurs automobiles vous trompent !
  • Notre section biocarburants et transport
  • Lire aussi : Le

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!